IMPORTANT

La prise en charge thérapeutique de la tendinite nécessite l'intervention d'un professionnel de la santé, habileté à poser un diagnostic précis, qui pourra juger de manière réaliste de ce qui vous convient le mieux.
 
Accueil Glossaire N Glossaire
Chercher par lettre
Tous | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | Autre
Choisir une catégorie

N

En ce moment, nous avons 4 Les entrées qui commencent par cette lettre.

Imprimer Envoyer cette Définition à un ami Nerf interosseux [Tunnel carpien]

La compression du nerf médian au coude et au tiers supérieur de l'avant-bras est un syndrome canalaire rare. On en distingue deux formes: le syndrome du nerf interosseux antérieur, purement moteur avec atteinte de la pince pouce index sans trouble sensitif à la main; le syndrome du rond pronateur purement sensitif à la main avec douleur élective au niveau du coude. Les variations anatomiques et les différents facteurs compressifs expliquent la diversité de présentation clinique.

Ainsi seule une analyse sémiologique fine peut concourir au diagnostic. L'apport de l'électrophysiologie est plus contributif au diagnostic du syndrome du nerf interosseux antérieur et à la surveillance de sa récupération spontanée sous traitement conservateur.



Imprimer Envoyer cette Définition à un ami Nerf médian [Tunnel carpien]

Le nerf médian est un nerf du membre supérieur chez l'homme.

Le nerf médian naît de la réunion des troncs secondaires du plexus brachial dans la région axillaire (aisselle). Les racines rachidiennes (colonne cervicale) dont dépend le nerf médian sont C5, C6, C7, C8 et T1.

Le nerf médian parcourt le canal brachial (aisselle), dans la loge antérieure du bras, descend dans la loge antérieure de l'avant-bras et passe dans le canal carpien (au poignet).



Imprimer Envoyer cette Définition à un ami Neuropathies périphériques [Tunnel carpien]

Le terme de neuropathie périphérique, ou névrite périphérique, désigne l'ensemble des maladies des nerfs périphériques appartenant au système nerveux périphérique, par opposition aux atteintes du système nerveux central qui comprend l'encéphale et la moelle épinière.

Sous cette dénomination commune sont regroupées des atteintes neurologiques très diverses:

En cas d'atteinte asymétrique on parle de mononeuropathie :

  • unique, avec atteinte tronculaire, radiculaire (hernie discale) ou d'un plexus nerveux.
  • multiple, avec atteinte tronculaire (mononeuropathies multiples) ou radiculaires (syndrome canalaire, méningo-radiculite).

En cas d'atteinte symétrique on parle de polyneuropathie :

  • subaiguë et longueur-dépendante : polyneuropathie toxique et métabolique principalement (neuropathie diabétique).
  • aiguë et démyélinisante : polyradiculonévrite (syndrome de Guillain-Barré)
  • chronique : neuropathie héréditaire

Les symptômes et les signes clinique peuvent être de siège variable, selon l'étiologie. L'atteinte d'un nerf périphérique entraine des signes moteurs (parésie ou paralysie, amyotrophie, fasciculations, diminution ou abolition des réflexes ostéotendineux), des signes sensitifs subjectifs (douleurs, dysesthésies, paresthésies) et objectifs (troubles de la sensibilité superficielle - épicritique et thermo-algique - et proprioceptive) et des troubles neurovégétatifs (signes vasomoteurs, troubles trophiques, hypotension orthostatique, trouble de l'érection et de la miction).

Selon l'étiologie, le diagnostic est clinique, biologique, radiologique, électromyographique.

Le traitement est étiologique et symptomatique.



Imprimer Envoyer cette Définition à un ami Nucleus pulposus [Hernie discale]

Le nucleus pulposus est situé au centre de l’anneau fibreux, et est constitué d’une substance gélatineuse sous pression du fait de sa très forte hydrophilie. Il apparaît sous forme d’une sphère centro-discale, distendant les parois les plus internes de l’anneau fibreux. Le nucleus pulposus ne se situe pas strictement au centre géométrique de l’anneau fibreux : il est légèrement en arrière de ce dernier.

C'est la partie centrale du disque intervéterbral. Il joue le rôle d'amortisseur hydraulique des pressions et de rotule assurant les mouvements des plateaux vertébraux dans tous les sens.

La substance gélatineuse est constituée de très peu de collagène mais comporte de grosses cellules dérivées de la chorde dorsale. Les cellules baignent dans une substance fondamentale, composée principalement de sulfate d'acide chondroïtique.






|  Taille du texte: A A |  Connexion |  Créer un compte ? |  Glossaire |  Nouvelles |  Nos Cliniques |  Contactez-nous |  Plan du Site | 

Lachenaie (Terrebonne): (450) 704-2436   Laval: (450) 934-7430  
Saint-Jean-sur-Richelieu: (450) 348-4477